Fonds de soutien au développement du secteur bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent

Marise Bélanger | 4 documents

Le 5 mai 2022

Le Collectif régional de développement, au nom des partenaires de l’Entente sectorielle de développement bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent, annonce le premier appel à projets au Fonds de soutien au développement du secteur bioalimentaire. Ce nouveau fonds, spécifique à la région, contribuera à favoriser sa relance économique et son autonomie alimentaire.

Les projets d’organismes et d’entreprises admissibles sont acceptés et évalués en continu entre le 15 mai et le 30 septembre 2022. Un second appel à projets suivra en novembre.

Critères du Fonds de soutien au développement du secteur bioalimentaire
Tous les projets financés devront être terminés au 31 mars 2024.

Avec une enveloppe budgétaire à la disposition des promoteurs totalisant 1,5 M$, le Fonds de soutien au développement du secteur bioalimentaire vise à financer des initiatives et projets réalisées au Bas-Saint-Laurent et qui s'arriment avec au moins une de ses orientations qui sont, notamment :

Les orientations du Fonds, l’admissibilité des promoteurs, des projets et des dépenses, de même que le processus d’évaluation des projets sont décrits dans le Cadre d’évaluation des projets de l’ESDB.

**Vous souhaitez déposer un projet ?

Consultez le Cadre d'évaluation des projets

Veuillez utiliser les formulaires suivants :
Montage financier
Formulaire de dépôt de projet

Pour toute demande d’information ou de soutien concernant le dépôt de projets, il s’agit de contacter Marise Bélanger, agente de développement aux ressources naturelles et à l'environnement au CRD, à l’adresse de courriel : mbelanger@crdbsl.org.

Une Entente sectorielle de développement historique pour la région
Ce fonds s’inscrit dans le cadre de l’Entente sectorielle de développement bioalimentaire (ESDB) du Bas-Saint-Laurent, créée à l’initiative d’un nombre important de partenaires qui mettent en commun des ressources financières et techniques avec l’appui du gouvernement du Québec. Cette entente historique est financée par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, le ministère de l’Économie et de l’Innovation. Elle engage également les huit MRC et le CRD, la Fédération de l’UPA, la Table de concertation bioalimentaire et Les Saveurs du Bas-Saint-Laurent.

L’Entente sectorielle de développement bioalimentaire (ESDB) se décline en cinq objectifs :

  1. Désigner le Collectif régional de développement (CRD) comme mandataire de l’entente.
  2. Soutenir la Table de concertation bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent afin d’assurer la concertation du secteur et la mise en œuvre du Plan régional de développement bioalimentaire (PRDB).
  3. Soutenir les Saveurs du Bas-Saint-Laurent et la réalisation de projets de commercialisation des produits régionaux.
  4. Réaliser des projets issus des plans de développement du territoire agricole (PDZA) d’une ou de plusieurs MRC.
  5. Créer un Fonds de soutien au développement du secteur bioalimentaire pour réaliser des projets régionaux répondant aux priorités du secteur.

Partenaires de l’Entente sectorielle de développement bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent

Photo : ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Personne-ressource

Marise Bélanger, Agente de développement - Ressources naturelles et environnement
418 724-6440, poste 227 | mbelanger@crdbsl.org

Documentation disponible