Plus de 1,5 M$ pour 60 projets pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale

Publié le 2021-09-22

Au nom de la Table régionale de l’Alliance pour la solidarité, le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent annonce un soutien financier de 1 586 962 $ en 2021-2022 pour la mise en œuvre de 28 nouvelles initiatives visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale ainsi que pour la prolongation de 32 amorcées au cours des derniers mois. Ce financement est issu du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS), dans le cadre de l’Alliance pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Totalisant plus de 2,4 M$ avec la participation financière des organismes et partenaires impliqués, ces initiatives contribuent à soutenir des jeunes, des adultes et des aînés en situation de vulnérabilité et répondent aux priorités d’interventions régionales que sont l’emploi et la formation, l’alimentation, le logement, la santé, le transport et l’accès aux services de proximité et la lutte aux préjugés.

« Les projets mis en œuvre sont d’une importance majeure pour lutter contre la pauvreté et favoriser l’inclusion sociale des personnes. La collaboration entre les intervenants, organisations et citoyens contribue à resserrer les mailles du filet de sécurité sociale à l’échelle des MRC et de la région. Ce faisant, nous travaillons ensemble à rendre nos communautés plus solidaires et équitables », souligne Bertin Denis, président du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent


Coup d’œil sur des actions soutenues dans les territoires de MRC

  • Alimentation : des projets de frigos, de jardins et de serres communautaires, des marchés mobiles, des ateliers de transformations de produits.
  • Santé : des activités de soutien psychosocial, de soutien pour des soins dentaires et l’élaboration d’un carnet santé pour aider des personnes à mieux prendre soin de leur santé globale.
  • Participation citoyenne : des mesures d’accompagnement telles que des outils d’accès aux technologies et des cybercafés d’entraide.
  • Logement : un comité de promotion et d’information sur les droits des locataires et des portraits de situation pour mieux planifier et intervenir.
  • Transport collectif : des activités pour faire connaître les services et des actions pour favoriser l’accès aux navettes de transport.
  • Lutte aux préjugés : des activités de création et de diffusion artistique par des personnes vivant en situation de pauvreté.
  • Emploi et formation : des ateliers de réorientation et de réinsertion, des trousses d’outils pratiques.
  • Accès aux services : des projets d’achat de matériels sportifs en soutien à un mode de vie actif.

Parallèlement à ces initiatives, une campagne de sensibilisation et d’information sur l’accès au logement et sur les droits des locataires sera notamment déployée à l’échelle régionale.

Répartition des contributions

MRC de Kamouraska : 199 970 $
MRC de Témiscouata : 231 073 $
MRC de Rivière-du-Loup 117 821 $
Les Basques: 132 821 $
Rimouski-Neigette : 198 285 $
La Mitis : 229 930 $
La Matanie : 219 430 $
La Matapédia : 211 432 $
Projets régionaux : 46 200 $
TOTAL : 1 586 962 $

Faits saillants

  • L’Alliance pour la solidarité au Bas-Saint-Laurent est une concertation régionale qui s’inscrit dans le cadre du Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale (PAGIEPS).
  • Le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent est mandataire régional de l’Alliance. Les huit MRC coordonnent les démarches locales qui incluent des organismes et instances de tous les horizons socioéconomiques et communautaires.
  • Le financement accordé à l’Alliance pour la solidarité prévoit qu’une somme totale de 6 M$ en provenance du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) sera confiée au mandataire de l’Alliance du Bas-Saint-Laurent, jusqu’en mars 2023, pour soutenir des projets novateurs initiés par les acteurs locaux et régionaux.

Photo : rencontre citoyenne, Alliance pour la solidarité de La Mitis.

Pour obtenir de l'information supplémentaire :

Audrey Plouffe
Directrice adjointe au développement social
aplouffe@crdbsl.org
418 724-6440