En action pour contrer la pauvreté et l'exclusion sociale

Publié le 2021-02-18

Au terme d’une année de réalisation au plan d’action, au-delà de 80 initiatives contribuant à soutenir les communautés et personnes en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale ont été réalisées ou sont en voie de l’être par les partenaires de l’Alliance pour la solidarité. Ces projets, mis en œuvre dans les territoires de MRC et à l’échelle régionale, sont soutenus grâce à un financement issu du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) totalisant 2 016 049 $, dont 1 025 070 $ dans le cadre des Alliances pour la solidarité en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Les initiatives, élaborées par les partenaires et personnes impliquées dans la démarche, visent à répondre aux priorités d'intervention établies par le milieu, notamment l’emploi et la formation, l’alimentation, le logement, la santé ou encore l’accès aux services de proximité et la lutte aux préjugés. Aux projets de la présente année s’ajouteront annuellement de nouvelles initiatives, et ce, pour la période 2021-2023. Mentionnons que l’Alliance pour la solidarité au Bas-Saint-Laurent mobilise plus de 200 organisations et instances de tous les horizons socioéconomiques, institutionnels, communautaires ainsi que des représentants de la société civile.

Répondre aux besoins de base des personnes, favoriser leur épanouissement
Particulièrement au Bas-Saint-Laurent, l’implication des personnes touchées par des situations de pauvreté ou d’exclusion sociale figure au cœur de l’ensemble des actions. Les initiatives en cours de réalisation se veulent diversifiées, structurantes et durables dans les communautés. Mentionnons par exemple :

  • Le développement de projets et services favorisant l’autonomie alimentaire, tels que des partenariats entre maraîchers, agriculteurs et organismes d’aide alimentaire, la distribution de collations en milieu scolaire ou encore l’organisation d’ateliers de cuisine.
  • De l’intervention et du soutien psychosocial dans les offices municipaux d’habitation par l’embauche de travailleurs spécialisés.
  • Des initiatives favorisant l’accès physique et économique à des services essentiels tels que les soins dentaires, les services de transport, l’Internet ou encore à des activités municipales de sports et de loisirs.
  • Des trousses de dépannage pour des personnes en situation d’itinérance.
  • Des activités de communication adaptées afin d’aider les personnes à se rendre vers les services appropriés pour elles. **

Parallèlement à ces initiatives, des projets régionaux sont également en cours de réalisation, notamment une importante campagne de sensibilisation pour déconstruire des préjugés sur la pauvreté ainsi qu’une recherche-action pour mieux valoriser l’implication citoyenne des personnes isolées ou en situation de pauvreté.
« Les projets mis sur pied par les acteurs locaux et régionaux dans le cadre des Alliances pour la solidarité contribuent concrètement à tisser un filet social fort et toujours plus inclusif au sein de la communauté du Bas-Saint-Laurent. Nos partenaires sont sur le terrain et sont donc les mieux placés pour cibler et définir les projets adaptés à la réalité de leurs citoyennes et de leurs citoyens et apporter de l’aide là où elle sera réellement utile. Dans le contexte actuel, il est important, plus que jamais, de s’unir pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale et permettre à tout le monde d’avoir sa place dans la société québécoise, que je souhaite égalitaire pour tous », souligne M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Le président du Collectif régional de développement, organisme mandataire de l’Alliance pour le Bas-Saint-Laurent, considère que la mobilisation des organisations contribuera à faire une différence significative en matière de développement des communautés. « Nos plans de travail sont le reflet d’une volonté commune d’agir pour le développement social et le mieux-être des gens qui habitent notre territoire. C’est important, alors que la crise sanitaire peut contribuer à amplifier les situations de pauvreté ou d’isolement. Nous travaillons avec les personnes concernées par les défis afin de mettre en œuvre des solutions durables, développer un tissu social fort et des milieux toujours plus inclusifs », souligne Bertin Denis.

Faits saillants

  • L'Alliance pour la solidarité au Bas-Saint-Laurent est une concertation régionale qui s'inscrit dans le cadre du Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale (PAGIEPS).
  • Le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent est mandataire régional de l'Alliance. Les MRC coordonnent les démarches locales qui incluent des organismes et instances de tous les horizons socioéconomiques et communautaires.
  • Les actions sont financées par le Fonds québécois d'initiatives sociales (FQIS), dans le cadre des Alliances pour la solidarité en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.
  • Le financement accordé à l’Alliance pour la solidarité prévoit qu'une somme totale de 6 M$ en provenance du Fonds québécois d'initiatives sociales (FQIS) sera distribuée au Bas-Saint-Laurent jusqu'en mars 2023 pour soutenir des projets novateurs initiés par les acteurs locaux et régionaux.