Inauguration du parc éolien Nicolas-Rioux "Une réussite grâce à la concertation régionale"

Publié le 2018-06-05

La présidente du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent et préfet de la MRC de Témiscouata, Madame Guylaine Sirois, se dit très fière de la concrétisation du parc éolien Nicolas-Riou, puisque la production de cette énergie renouvelable aura des retombées directes dans les collectivités.

« Sans la force de notre concertation régionale, ce projet de production énergétique avec l’implication des communautés n’aurait pu devenir réalité. Il y a 10 ans, la région du Bas-Saint-Laurent s’est mobilisée sur ce défi grâce au leadership de la Conférence régionale des éluEs. Rappelons-nous les nombreuses rencontres locales et régionales pour s’assurer de l’acceptabilité sociale et de l’implication du milieu. Ce fut un travail de longue haleine dont le résultat est éloquent : un partenariat communautaire-privé contribuant à notre autonomie régionale, car les revenus permettront de financer des initiatives dans nos milieux. Il s’agit d’un véritable projet de développement durable dont nous pouvons être fiers collectivement », souligne Guylaine Sirois.

Rappelons que les Régies intermunicipales de l’énergie du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Les Îles possèdent 50 % du parc éolien Nicolas-Riou, tandis que l’autre moitié appartient à EDF-Énergies nouvelles. Les revenus engendrés, combinés à ceux provenant du parc éolien Roncevaux, sont estimés à plus de 6 M$ annuellement. Ils seront redistribués aux MRC, au Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent ainsi qu’à la Première Nation Malécite de Viger. La création de fonds de développement locaux permettra aux municipalités d’investir dans l’amélioration de la qualité de vie des citoyens. À l’échelle régionale, les revenus contribueront également à soutenir divers projets favorisant l’avancement de la région.